Questions / Réponses


Voici quelques réponses à des questions que vous nous posez souvent…

Un rott est-il un chien de compagnie:

Pour nous assurément non!!! nous avons l’habitude de dire que, s’il peut avec le temps devenir un compagnon extraordinaire et pour moi le meilleur des compagnons, il ne fait cependant pas partie des chiens répertoriés par les instances cynophiles comme chien de compagnie.
Le rott est bel et bien un chien de travail et d’utilisation qui aura besoin non seulement d’un dressage ferme et rigoureux, mais aussi pour être heureux et épanoui de pouvoir pratiquer l’une des nombreuses disciplines cynophiles qui lui sont ouvertes.
Prendre un rott et en faire un chien de compagnie est un peu comme acheter un cheval de course et le laisser au box ou au pré, que va-t-il se passer? l’animal risque de devenir instable car malheureux!!!
Notre but et donc notre sélection est toute tournée vers l’utilisation: chez nous un rott qui ne travaille pas n’a pas sa raison d’être!

Faire mordre un rott peut-il le rendre dangereux ?

Et bien nous sommes personnellement convaincus du contraire!
Un vrai rott a ce besoin en lui, le nier serait une erreur, il a au contraire besoin d’appréhender, connaitre et gérer ce potentiel afin d’être totalement maitrisé.
Je souhaite beaucoup de courage à la personne qui n’aura jamais «fait débourrer» son rott au mordant, car lui apprendre à mordre, c’est aussi lui apprendre à arrêter de mordre sur ordre.
Si un jour votre rott à l’occasion de vous défendre naturellement, êtes-vous sûr de pouvoir l’arrêter s’il n’a pas appris que mordre est un exercice???
Et puis enfin, je considère le mordant comme un sport, les chiens n’y voient aucune agressivité juste du jeu et un moyen de se défouler et se canaliser.
Tout comme les adeptes de sports martiaux qui sont bien souvent des gens très calmes dans la vie, les chiens de sports sont eux aussi des chiens bien dans leur pattes et leurs têtes en dehors des terrains de travail!

Un rott peut-il vivre en appartement ?

Et bien je dirais que par facilité et commodité le rott comme tous les gros chiens sera mieux en maison, ceci pour l’apprentissage de la propreté, éviter les dégradations et pour qu’il puisse se défouler.
J’ai cependant vu des rotts vivre en appartement y être bien plus heureux que d’autres qui vivaient en maison!
A partir du moment où ses maîtres ont beaucoup de temps à lui accorder et que les heures d’absences sont réduites, cela peut fonctionner.
Dans cette situation le plus embêté et le plus malheureux n’est pas le chien mais le maître qui subit lui les inconvénients d’avoir un gros chien à l’intérieur.
Je dirais donc qu’avec certaines règles et certains aménagements un rotts peut vivre en appart’ et sera aussi heureux qu’un chien dont personne ne s’occupe et laissé à l’abandon dans un jardin!

Peut-on faire du sport avec son rott ?

Assurément oui, les rotts sont des chiens endurants et sportifs qui sauront vous accompagner dans différentes activités telles que la rando en montagne, la course à pieds, les balades à cheval, la nage, etc…
La seule condition étant de les laisser grandir doucement, de laisser faire leur croissance longue et délicate avant de commencer à les faire forcer!
Nous saurons volontiers vous guider et vous orienter sur les cadences et les rythmes que vous pouvez adopter avec eux

Le rott est-t ’il un chien fragile?

Vraiment pas !! Ce sont des chiens très rustiques, peu enclins à quelques fragilités que ce soient.
Ils ne craignent pas le froid et peuvent vivre en extérieur s’ils disposent d’une niche bien isolée de l’humidité et des courants d’airs, ils sont par contre très sensibles à la chaleur et encore plus de par leur couleur!
En dehors de la dysplasie de la hanche et du coude qui n’a d’ailleurs presque plus court grâce au travail de dépistage et de sélection des éleveurs, aucune autre tare héréditaire n’est à redouter ! (ceci vaut pour les lignées saines et en dehors de tout hyper-type!!!).
Une chose à savoir cependant: le rott a une immunité très longue à s’installer, si certaines races de chiens sont totalement protégés dès le premier rappel pratiqué à 12 semaines, cela n’est pas le cas du rott.

Il est fortement conseillé de faire un second rappel à 16 semaines et même encore un troisième encore 1 mois plus tard sur certaines zones à risques telles que les Antilles.
Considérez que votre chiot sera réellement couvert et protégé vers 8-10 mois et évitez avant cela toute situation à risque.

Le rott s’entend-il avec ses congénères et les autres animaux ?

Le rott s’entend généralement bien avec tous les chiens plus petits que lui, mâles ou femelles.
Dès que les individus qu’il rencontre sont de sa taille ou ont sa prestance il aura alors du mal à supporter ces congénères de même sexe.
C’est un dominant par excellence et la seule façon de minimiser ce comportement indésirable, en plus d’une socialisation maximale et d’une éducation en club, sera d’envisager une stérilisation ou une castration.
Sans la présence des hormones sexuelles les comportements de dominance s’atténuent fortement voire disparaissent complètement.
Il s’entend par contre avec tous les autres animaux à partir du moment où il les a côtoyé depuis tout jeune, ce sont ces origines de bouviers qui ressortent et comme tout bon chien de ferme il n’estpas surpris de devoir cohabiter avec d’autres espèces que la sienne.

 

Le rott monte-t-il naturellement la garde ?

En effet vous serez sans doute et comme beaucoup surpris de constater que votre rott montrera très vite un instinct de garde inné et très développé.
C’est un chien très attaché à sa famille et ses biens qu’il fera donc tout pour protéger.
La femelle, si elle est moins dissuasive de par sa morphologie (et quoi que…puisque nous avons aujourd’hui des femelles beaucoup plus typée et charpentée qu’autrefois!) sera encore plus active que le mâle, son instinct maternelle la poussant à protéger les siens à l’extrême.

Est-il envisageable de prendre un mâle quand on a pas une grande expérience cynophile?

Chez nous la réponse est non! Nous ne vendons jamais de mâle à qui n’a pas déjà une expérience avec un chien de ce type.
Notre expérience nous ayant prouvé par le passé qu’avec un mâle les gens ont environ 80 % de risques de rencontrer des difficultés lors de l’adolescence alors qu’avec une femelle c’est 80% de réussite!
En plus de 20 ans nous n’avons jamais dû intervenir et récupérer l’une des chiennes que nous avions placées par contre c’est arrivé plusieurs fois avec des mâles.
Donc pour éviter de mauvaises expériences à nos loulous mais aussi pour éviter de ne retrouver avec des rotts pleins la maison nous ne plaçons plus de mâles à qui n’a pas suffisamment d’expérience pour les gérer.

Comment procédons-nous pour les réservations ?

Nous ne prenons aucune réservation financière par avance.
Quand nous avons échangé et rencontrés les futurs propriétaires, que nous sommes séduits par leurs projets et d’accord de leur placer un chiot, nous prenons leur demande «en option» et les tenons informés des futures saillies, gestations, naissances, etc…
Quand sur l’une des naissances nous avons le nombre de chiots suffisants nous permettant d’honorer notre promesse nous informons alors les familles de la possibilité d’avoir un chiot.
Nous attendons que ces derniers évoluent pour déterminer leurs caractères et besoins et vers 5-6 semaines nous confirmons ou pas qu’un ou plusieurs chiots conviennent aux souhaits et attentes de ces derniers qui pourrons à ce moment-là et seulement ce moment-là réserver et choisir le chiot qui sera le leur.
Nous souhaitons rester maître de notre décision jusqu’à ce stade afin que chaque chiot trouve le propriétaire le plus adapté pour lui!

Combien de temps faut-il patienter pour avoir un chiot disponible ?

Il est vrai que nous ne proposons jamais de chiots disponibles à la minute ou dans un court terme.
Nos chiots sont en général tous réservés par avance car nous produisons peu et aimons aussi prendre le temps de bien connaitre les futures familles.
Ce temps nous permet donc de déterminer le degré de sérieux et de motivation de chacun, les plus pressés pouvant à tout moment trouver un chiot ailleurs puisque nous ne prenons aucune réservation financière!
Il faut donc, il est vrai en règle générale attendre plusieurs mois pour espérer un chiot, mais ceci reste pour nous l’un des ingrédients essentiel d’une aventure réussie : nous souhaitons bien cerner les demandes et attentes de chacun et ainsi trouver un chiot adapté, nous souhaitons que les projets soient de votre côté mûrement réfléchis et nous souhaitons aussi par ce délai décourager ceux qui au final peuvent tout aussi bien prendre un chiot ailleurs!

Existe-t-il des lignées travail et des lignées beauté ?

Nous faisons partie de ceux qui se battent pour que ceci n’arrive jamais!!!
Nous prêchons depuis toujours pour «le beau et le bon»: un rott qui ne ressemble pas un rott n’a pas sa raison d’être mais un beau rott qui ne travaille pas, pas plus !
Nous nous efforçons de produire des chiots dans le stricte respect du standard (loin de tout hyper-type!!!) mais aussi des chiens sportifs, endurants et combattifs qui aimeront se distinguer dans une discipline de travail.

Que pensez-vous de l’hyper-type?

En toute honnêteté: que du mal!
Comme en toutes choses les extrêmes sont à bannir, s’il existe un standard c’est justement pour que la race reste sous contrôle.
Le standard est large et permet la production de sujets qui tendent vers le haut ou vers le bas mais qui ne doivent en aucun car sortir des limites fixées sous peine de dérive.
Ces dérives peuvent être physiques : les chiens hyper-typés avec des stops trop marqués, des museaux trop courts et des yeux globuleux nous apportent des problèmes de dentition (les mâchoires ne sont plus capables d’accueillir une dentition correcte donc de plus en plus de chiens non confirmables), des problèmes cardiaques: les museaux trop courts provoquent une hyperventilation et à terme des problèmes de coeurs, les chiens trop petits et trop courts ne sont plus capables de courir et se déplacer comme de vrais rotts (adieux les chiens de sports et de travail!) sans compter les problèmes de dos, ligaments, tendons, etc…
Dès qu’on touche à l’aspect du rott on touche aussi à sa structure et à sa construction!
Et enfin des dérives comportementales avec des sujets soit nerveux et instables, soit dénués de tout caractère!
En résumé: nous ne travaillons que sur les lignées allemandes, à l’origine même de la race et bannissons tous sujets venant des pays de l’est.